Human Generated Data

Title

The Consequences of a Horsemeat Dinner

Date

1865

People

Artist: Honoré-Victorin Daumier, French 1808-1879

Classification

Prints

Credit Line

Harvard Art Museums/Fogg Museum, Bequest of Frances L. Hofer, M20930

Human Generated Data

Title

The Consequences of a Horsemeat Dinner

People

Artist: Honoré-Victorin Daumier, French 1808-1879

Date

1865

Classification

Prints

Machine Generated Data

Tags

Amazon
created on 2019-11-07

Person 97.6
Human 97.6
Newspaper 95.4
Person 86.7
Art 82.2
Person 69.6
Painting 58.4

Clarifai
created on 2019-11-07

people 99.4
print 98.9
illustration 98
portrait 97.6
art 97.4
adult 97.2
one 96.4
group 96.2
man 95.4
engraving 93.2
lithograph 93
text 91.1
painting 88.3
paper 88.3
no person 85.9
picture frame 84.4
administration 83.9
old 83.6
vintage 83.3
woman 82.6

Imagga
created on 2019-11-07

newspaper 43.5
money 42.6
product 38.7
currency 37.7
paper 37.7
cash 36.6
dollar 33.4
creation 32.4
business 32.2
finance 30.4
daily 30.1
financial 29.4
wealth 28.7
book jacket 28.4
dollars 27.1
bank 26.9
bill 26.6
banking 23.9
jacket 22.1
close 20.6
hundred 20.3
old 20.2
franklin 19.7
us 19.3
savings 17.7
vintage 17.4
one 17.2
closeup 16.9
wrapping 16.8
pay 16.3
banknotes 15.7
rich 14.9
retro 14.8
finances 14.5
treasury 14
economy 13.9
bills 13.6
notes 13.4
exchange 13.4
antique 13.1
brass 13.1
book 13
investment 12.8
commerce 12.1
note 12
banknote 11.7
prayer 11.6
loan 11.5
covering 11.4
letter 11
bible 10.8
religion 10.8
art 10.7
stamp 10.6
states 10.6
mail 10.5
profit 10.5
text 10.5
ancient 10.4
memorial 10.3
religious 10.3
number 10.3
document 10.2
page 10.2
design 10.1
funds 9.8
detail 9.7
holy 9.6
depository 9.6
god 9.6
capital 9.5
magazine 9.4
sign 9
history 8.9
philately 8.9
postmark 8.9
postage 8.8
president 8.8
bookmark 8.7
payment 8.7
read 8.7
faith 8.6
face 8.5
card 8.5
print 8.5
symbol 8.1
success 8.1
market 8
envelope 8
drawing 7.9
twenty 7.9
postal 7.9
income 7.8
value 7.8
price 7.7
spiritual 7.7
international 7.6
post 7.6
stock 7.5
comic book 7.4
facility 7.3
new 7.3
aged 7.2
portrait 7.1
concepts 7.1

Google
created on 2019-11-07

Microsoft
created on 2019-11-07

text 100
drawing 95.9
sketch 94
person 86.6
cartoon 77.9
man 70.4
newspaper 65.9
clothing 63.9
illustration 57.9

Face analysis

Amazon

AWS Rekognition

Age 52-70
Gender Male, 50.8%
Fear 52.8%
Happy 45.1%
Disgusted 45.1%
Surprised 46.6%
Calm 45.3%
Confused 45%
Sad 45%
Angry 45.1%

AWS Rekognition

Age 6-16
Gender Male, 53.4%
Disgusted 45%
Surprised 46%
Confused 45%
Angry 45.1%
Sad 45%
Fear 45%
Happy 45.1%
Calm 53.6%

AWS Rekognition

Age 11-21
Gender Female, 51.7%
Happy 45%
Disgusted 45%
Angry 45%
Sad 45%
Fear 45%
Calm 54.9%
Surprised 45%
Confused 45%

Feature analysis

Amazon

Person 97.6%

Text analysis

Amazon

DINEH
SUITES
DAUMIER
PARISTENS
LES
manper
dit
CHOOIS PARISTENS par DAUMIER
acrepler
pas
CHOOIS
par
invilalion
ie
avais
LES SUITES D'UN DINEH HIPPOPIINGTOE
3430
avais bien dit de ne pas acrepler invilalion d aller manper dui cheval
d
de ne
pont-neaf
ehaleur
de
cheval
allais
e
HIPPOPIINGTOE
aller
part
aviez
allais le Deethoren.
trop
fait
a
Deethoren.
bien
eriait-on de
D'UN
le
ehaleur fait ie satg enfrer lourna a pont-neaf
je
maistenamt?
dui
elforts
41
Asis eriait-on de
S.B
satg
enfrer
de e ca. maistenamt? softie pou I premiere
Asis
lourna
pou I

Google

je
sur
des
dhui
ya
41
Jet
bien
ne
linviation
d
cheval.
430
que
le
eatrer
l'exécution
n'est
ertte
or
qui
est
!
motsieur
la
abonnés
eher,
trop
mieux.
e'est
I'abominable
gorge
sår
-J
promettre
ca
thi
pas
et
fuir,
fuyard
de
redingote
força
se
tu
retirss
pendant
ra-
serairet
qu
basse,
attira
1cha
l'entrée
geoirale
monsieur
tris
tres
emu,
8tes
in
Panlon;
quel
piradose
si
effane,
comprendre,
aurait
interessee;
entre
Fautear
comprend
Deux
ce
concert
dites-vous
-
lanca
Yous
précisément
plaisir
passé
vite
trouve
pas,
garde.
-Si
seul
Cest
tous.
n'as
à
personne
-Oui,
tous
volsins
amene,
No
en
allons
écouter
Un
irux
baron
jeune
moi,
A
dimanche,
chère
son
marit
d'ane
fagoa
m'a
frod
me
dose.
Birbare,
te
lche
Martnet
r
dit
accepter
aller
lisez
?
-Yous
prie
morceaux
profanation
criait-on
toute
persistait
partie
moins
tou-
Ireait
s'en
On
fait
sang
plus
he
prut
lorsqoe
Tintrodoc-
tion
entendre
nodes
Bargeau
Est-ce
Tu
porte.
droit.
-Cest
musique
mours.
avant
l'attention
Aumoment
lieu
grand
aest-ce
un
vociferait
gros
quelques
pour
ia
Mais
laisser
cria
vous
c'est
eommeneement
demande
pont-neaf
notre
qae
harmoniques
aussi
Drur
Acregles
trop,
comtesse,
eegantes
-Jai
finirait
-Ab!
bots
-Ce
-La
mode
venir
iei
Je
semble
une
t'es
to
concert.
noas
connaissons
mes
nous
donnant
beas
conoerts
degénéres
1
faut
avez
qu'on
suis
sure
déjeuner,
cafe
entendant
ces
propos.
dit-il
soit
pris
tassure
a
egalemest;
eathousiasmé
monde.
-Autrefois
Et
qurique
chose
ses
tira
par
les
rasseoir.
ine
sort
d'on
-Les
sont
dans
ien
voix
dialogue
symphonie,
cer-
mouvement
eut
couloir,
au
scandale
Le
påle.
it
permission
Nont
cepetdant,
messieurs,
reconnais,
dilettante,
coutumier
du
fois
eo
grace
fois,
nos
efforts
vivement
tandis
on
combinaisons
celles
daines
e
changera
avee
Etienne:
il
veax
mais
amusé
y
Parblru!
reviens
ras
agréable,
tot
-Bah
ta
de-
vouloir
l'avoir
voir
sortie
ai
madame.
La
d'un
plas
tantes
.
Vous
eroyez
fort
vois,
Bargeau,
sul
qoi
Tous
fout
d'avoir
pe-
mériterais
vie.
moi
eté
toujours
aujour
Quoi
LEBOY
CROQUIS PARISIENS par DAUMIER Martnet 173 r Re 41 ane LES SUITES D IN DINER HIPPOPIIAGIQUE Jet avais bien dit de ne pas accepter linviation d aller manger du cheval. 430 -Lisez le prozramme, lisez le programme! Comment, que je lise le programme ? -Yous y verrez qu'on est prie de ne pas eatrer pendant l'exécution des morceaux -Mais il n'est pas defenda de sortir, dit Etienne que ertte altercation amusait, or tout ee qui n'est pas defetda est permis. Cest une profanation ! assis, assis! criait-on de toute part; mais le motsieur persistait Entin la partie la moins féroce des abonnés se laissa tou- eher, et le speelateur qui Ireait tant à s'en aller put le taire non sans use satisfaction très-visible. On eomprend trop Beethoven Tant mieux. Mais jallais beaucoup mieas; e'est I'abominable ehaleur qui regne ici qui me fait monter le sang à la gorge Es-tu sår de ne plus tousser maistenant? -J he prut pas te promettre ca Alons, va-t'en, vafen thi ie ne demande pas mieux. Etienne se leva et se disposa à fuir, lorsqoe Tintrodoc- tion des saisos de Haydn fit entendre ses premières nodes Bargeau tira immétiatentent le fuyard par les pans de sa redingote et le força à se rasseoir. Voila que tu ine retirss maintenant? -Piaisantes-tu? Est-ce que l'on sort pendant l'exécu- tion d'on morceau. Tu n'arriverais pas entier à la porte. -Les locataires de la maison de Boethoven sont ra- geurs lls serairet dans fear droit. -Cest singulier comme ia musique adoocit les mours. ien qu avant en lira à voix basse, ce dialogue attira l'attention d'un gros dilettante qui 1cha un chut! à toute таренг. Aumoment le plus intéressant de la symphonie, un cer- tain mouvement eut lieu à l'entrée du couloir, au grand scandale des habitoes. aest-ce que cela? dit Etienne en proitant de la prioccupation geoirale poor tousser à son aise Je vois un monsieur debout -Assis! assis vociferait le gros diletlante. Le monsicur, tris påle. tres emu, it entendre quelques mots pour demander ia permission de sortir. Nont non! Mais cepetdant, messieurs, je vous supplie de me laisser pasuer -Je vous reconnais, cria le paissant dilettante, vous 8tes coutumier du fait; c'est la seconde fois que vous in Berrompez le concert dennis se eommeneement de la ialson Je vous demande eo grace de me laisser passer Panlon; sa musitee tourne au pont-neaf -Ah! quel piradose -Quatid on nous l'a servi pour la première fois, si voas aviez vu notre air effane, nos efforts pour comprendre, crla vous aurait vivement interessee; tandis qae mainte nant on entre dans ses combinaisons harmoniques aussi facilement que dans celles de Fautear des Drur Acregles On le comprend trop, comtesse, oa le comprend trop. Deux daines tres eegantes -Jai cru que ce concert ne finirait pas -Ab! que dites-vous la, - e lanca bots de sa Yous vous des amusée, vous -Ce n'est pas précisément le mot. -La mode de venir iei ne changera done jamais. mansarde avee un plaisir sans melange. -Comme le temps a passé vite ! dit Bargeau Je ne trouve pas, repondit Etienne: il me semble que ie viens de monter une garde. Tu ne veax pas en coavenir, mais ta t'es extrémement amusé -Si to y tiens, j'en conviendrai Parblru! et si tu reviens encore deux fois to ne pour- ras plus manquer un seul concert. Cest si agréable, nous noas connaissons tous. -Mais tu n'as parlé à personne dans notre mansande Cest à cause de tot -Bah -Oui, ta tous indisposait trop mes volsins et l'on de- vait m'en vouloir de l'avoir amene, No nous en allons pas, restons pour voir ia sortie et écouter les conversations. Un irux baron donnant le beas à une jeune comtesse -Ah1 comtesse, ces conoerts sont bien degénéres Mais je ne troove pas, moi, -Jen ai pear. 1 faut se nesigner. A dimanche, chère madame. La femme d'un hanguier à son marit -Vous avez boile d'ane fagoa des plas compromet- tantes . Vous eroyez qu'on m'a vu -Jn suis sure daeDimanche prochain, à déjeuner, je prendra cafe plus fort Ftienne souriten entendant ces menus propos. Tu vois, dit-il à Bargeau, je ne suis pas in sul qoi soit reste frod Tous ces grts-li me fout Feliet d'avoir pris du plaisir à pe- tite dose. Birbare, vaI tu mériterais d'Vtre déporté à l'Alcazar pour la vie. Voyons, ne te lche pas : je tassure que le concert nous a charmes egalemest; nous ne différoas que sur le moaent: moi jai eté eathousiasmé en sortant. -Cet orchestre est toujours un des premiers du monde. i -Autrefois nous disions le premier! Et pais aujour dhui il ya qurique chose qui me taine. Quoi donct LOEIS LEBOY
PARISIENS
D
IN
-Lisez
prozramme,
programme!
-Mais
sortir,
altercation
tout
defetda
permis.
taire
non
sans
satisfaction
très-visible.
eomprend
beaucoup
ici
vafen
ie
leva
Haydn
CROQUIS
173
Re
LES
DINER
HIPPOPIIAGIQUE
lise
Etienne
amusait,
assis,
assis!
féroce
laissa
tant
use
Beethoven
jallais
ehaleur
regne
monter
Alons,
va-t'en,
disposa
fit
premières
immétiatentent
pans
Voila
l'on
l'exécu-
morceau.
lls
comme
adoocit
lira
таренг.
habitoes.
cela?
debout
diletlante.
demander
-Je
fait;
seconde
Berrompez
ialson
passer
-Ah!
-Quatid
l'a
servi
première
voas
aviez
facilement
trop.
cru
amusée,
mot.
mansarde
melange.
-Comme
temps
repondit
coavenir,
extrémement
tiens,
j'en
conviendrai
deux
mansande
restons
comtesse
-Jen
pear.
hanguier
compromet-
-Jn
prochain,
prendra
Ftienne
grts-li
tite
d'Vtre
:
moaent:
jai
sortant.
i
premier!
DAUMIER
ane
SUITES
avais
manger
Comment,
programme
verrez
defenda
ee
part;
Entin
speelateur
put
Tant
mieas;
Es-tu
tousser
maistenant?
saisos
sa
maintenant?
-Piaisantes-tu?
n'arriverais
entier
locataires
maison
Boethoven
geurs
fear
singulier
dilettante
chut!
intéressant
tain
proitant
prioccupation
poor
aise
vois
-Assis!
assis
monsicur,
mots
sortir.
non!
supplie
pasuer
paissant
dennis
musitee
tourne
vu
air
crla
mainte
nant
oa
la,
done
jamais.
viens
encore
pour-
manquer
parlé
cause
indisposait
vait
m'en
conversations.
-Ah1
troove
nesigner.
femme
-Vous
boile
daeDimanche
souriten
menus
reste
Feliet
vaI
déporté
l'Alcazar
Voyons,
charmes
différoas
-Cet
orchestre
premiers
disions
pais
taine.
donct
LOEIS