Human Generated Data

Title

"The gentleman will be very comfortable here..."

Date

1870

People

Artist: Honoré-Victorin Daumier, French 1808-1879

Classification

Prints

Credit Line

Harvard Art Museums/Fogg Museum, Bequest of Frances L. Hofer, M20993

Human Generated Data

Title

"The gentleman will be very comfortable here..."

People

Artist: Honoré-Victorin Daumier, French 1808-1879

Date

1870

Classification

Prints

Machine Generated Data

Tags

Amazon
created on 2019-11-07

Person 99.7
Human 99.7
Person 99.6
Newspaper 95.9
Text 95.9
Art 91.9
Poster 63.4
Advertisement 63.4

Clarifai
created on 2019-11-07

people 99.8
print 99.7
adult 98.7
illustration 98.3
man 97.6
one 97.5
text 93.7
engraving 89.9
wear 89.5
lithograph 88.3
woman 87.7
paper 87.4
vintage 85.2

Imagga
created on 2019-11-07

daily 100
newspaper 77.8
product 58.6
creation 46.9
currency 29.6
paper 26.7
cash 26.5
dollar 26
bill 22.8
finance 22.8
art 21.8
bank 21.5
business 20.7
financial 20.5
cloud 19.8
wealth 18.9
banking 18.4
religion 17
conceptual 16.8
old 16.7
us 16.4
hundred 15.5
close 15.4
collection 15.3
exchange 15.3
carpet 14.6
advertising 14.4
rich 14
cover 13.9
ancient 13.8
continuity 13.8
associated 13.8
artwork 13.7
definition 13.7
brochure 13.6
symbol 13.5
one 13.4
composition 13.2
history 12.5
god 12.4
vintage 12.4
decor 12.4
backdrop 12.4
creative 12.4
capital 12.3
fabric 12.2
church 12
decorative 11.7
sculpture 11.6
element 11.6
closeup 11.5
religious 11.2
savings 11.2
investment 11
franklin 10.8
banknotes 10.8
banknote 10.7
pay 10.5
loan 10.5
profit 10.5
commerce 10.3
design 10.1
postmark 9.9
idea 9.8
stamp 9.7
states 9.7
holy 9.6
mail 9.6
statue 9.5
note 9.2
postage 8.8
postal 8.8
spirituality 8.6
historical 8.5
travel 8.5
stone 8.4
success 8
graphic 8
text 7.9
bible 7.8
envelope 7.8
economic 7.8
united 7.6
retro 7.4
concepts 7.1
architecture 7

Google
created on 2019-11-07

Text 86.9
Illustration 77.2
Art 70.9
Vintage clothing 65.4
Paper product 59.4
Paper 54.3

Microsoft
created on 2019-11-07

text 99.6
clothing 90.1
drawing 84.9
sketch 82.6
newspaper 77.4

Face analysis

Amazon

AWS Rekognition

Age 25-39
Gender Female, 50.7%
Angry 45%
Disgusted 45%
Surprised 45%
Sad 45%
Fear 55%
Happy 45%
Confused 45%
Calm 45%

AWS Rekognition

Age 34-50
Gender Female, 53.1%
Surprised 53.8%
Calm 45%
Sad 45%
Happy 45.1%
Fear 46%
Angry 45%
Confused 45%
Disgusted 45%

Feature analysis

Amazon

Person 99.7%
Poster 63.4%

Captions

Microsoft

an old photo of a person 74.9%
old photo of a person 69.8%
a person posing for a photo 66.6%

Text analysis

Amazon

bien
de
I'endroit
balteries
sera
que
juste
face
pense
en
une
Monsieur
ici :
I'ennemi
ou
du
Monsieur sera Irs bien ici :
suDerbe...
Prusse.
demandent
vue
fl
eartouches
IDS
la si fabrication
laume Prusse.
disait-on.
le
laume
fabrication
chargeais du fl futminaates. eartouches fabriducims
biemtot
Nos le Fn
biemtot eo ef en la disait-on. as
chargeais
fabriducims
eo
Irs
Dreyse
futminaates.
yuel-
31oy

Google

35
9
sera
vue
que
ses
se
en
plusieurs
Drese
aiguille-ressort
fin
Foccasion
de
prince
Mais
ce
La.
avait
suivre
e'est
qu'on
n'avait
pas
compiéte
du
compliqué
point
dincommoder
ete,
d'une
inconvénens
'on
est
a
toujours
il
main
l'aiguille
ébé
dans
le
Hesse-Electorsle
Brunswick
prussien.
une
futminantes.
Les
fabriquées
conservent
attribuer
fabrication
serait
mains
ait
servi
pour
composition
la
fasil
potasse,
équivalens
près
égales
expliquer
privilége,
guille,
grave
et
ron
résigne
qu'à
extréasité,
Voilà
nouveau
qu'oe
on
s'ef
plas
teciaie
armée
fusil
n'eut
fonctions
roi
lui
des
à
a'ene
campagne
aiguille
eux-mlmes
désastre
ouvrir
yeur.
sans
dont
considérable,
comme
épaulant,
Elats
trajectoire
ceatre
avoir
rarme
troupes,
renoncer
lu-
sage
35 9 3 Monsieur sera très bien ici: une vue superbe... juste en face de l'endroit où l'on pense que l'ennemi établira ses premières batteries se chargeait par la bouche du canon. Cette disposition fel bientot perfectionnée en plusieurs posnts essentiels, et Drese obtint, au mois d'avril 18s, un brevet de huit ans pour son aiguille-ressort et sa cartosche fulsinante, Vors la fin d 1829, Dreyse eut Foccasion d'expliqur principe de son invention au prince royal Fréaéric-Guil- laume de Prusse. Ce prince s'y intéressa vivement, et Mais ce cus est rare, et P'on peat enocre eviter cette posi tion en tirant un genoa à terre Beaucoup de persoanes se demandent comment il se fait que la Prusse soit restée longtemps la seule nation qi possedlt ane arme dsn effet s art si teerible, La. raison principale avait emplehé les autres Etats de suivre l'esempls de la Prusse, e'est qu'on n'avait pas une conliance compiéte dans les avantages du fusil à ai- guille. On le considérait comme élant d'un mecanisme compliqué et sujet à dérangement. On assurait qu'apres un long tir les gar s'échappairnt par les joiats de la cu- lasse, au point dincommoder sérieusement le soldat. Le prix de la fabrication était, disast-cn, trop élevé, ete, L'expérience a réponda d'une maniéro victorieuso à ces divers obgections, Les inconvénens que 'on a longtemps reproches à cette arane, quant à son maniement habituel, n'existent plus ou ne sont plas sensibles dons les fusils du nouveau modéle. L'aiguille du fusil prussien se casse quelquefois, il est vrai; mais le soldat a toujours dans sa poche des aiguilles de rechange, Habitue à réparer lui-même ce petit accident, il remplace en un tour de main l'aiguille cassée. Les fusils à aiguille ont ébé imisés dans le Hanovre, dans la Hesse-Electorsle et dans le daché du Brunswich. Le fasil à aiguille du Brunswick ressemble beaucop au fusil prussien. Le fusil hessois en est aussi une imitation. patilles futminantes. Les cartoucbes fabriquées hors de la Prusse etaient, disait-on, hors d'usage an bout de quel- ques semaines, tandis que les cartooches prussienses se conservent indéliniment. On a cru devoir attribuer cette saperiorité à quelque secret de fabrication de la capsale fulminante, seeret qui serait entre les mains des artis- eiers prussiens Nous ne croyons pas qu'il y ait ici le moindre secret, En eltet, daprès la composition de la pestile fulminante du fusil prussien, nous ne voyons pas que les matières en contact soient susceptibles de s'altérer spontanément. M. de Ploennies, dans l'ouvrage allen.and qui nous a servi de guide pour cette étude, nous apprend que la composition de la pastille fulminante du fasil prussien est la suivante trois équivalens chimiques de chlorate de potasse, pour deux équivalens de salfure d'antim c'est-i-dire, à peu près parties égales de l'un et de l'autre des deut corps (367.5 de chlorate de polasse et 333,6 de suifare d'anti- moinel Ainsi le secret de la préparation de la capsule fulmi aante ne saurait être invoqué pour expliquer le privilége, resté longtemps aux Prassiens, de rusage du fusil à ai guille, Introduire chez une nation une arme nouvelle est toujours une grave et très couteuse mesure; et ron ne s'y résigne ordinairement qu'à la derniére extréasité, Voilà le seal obstacle qui se soit opposé à la genéralisation du nouveau fusil, jusqu'aux évèaemens de 1866. Des qu'oe le vit à reuvre sur le champ de batailie de Sadowa, on n'hé- sita plus, et partout on s'emeressa de l'auopler, en s'ef forçant de le rendre plas teciaie encore. LO FI Ia. cessa de favoriser Irs rrcherches de l'habile armurier. Do venu roi, Fréderic-Gsillaume dota son armée du nouveau fusil Dreyse n'eut pas à se plaindre, comme beaucoup d'in- venteurs, de Iingratitede de sses concitoyens. Il fut appelé par ie gouveroement à remplir differentes fonctions offi- cielles, et en 1864 le roi lui accorda des lettres de noblese. Il est mort le 9 décembre 1867, à l'age de 80 ans, entourés a'ene nombreuse famille La campagne contre le Danemarck en 1864 mit en évi- dence la supériorité du fusil à aiguille sar les ar- mes anciennes. Les Autrichiens, qui combattaient alors à sPrussiens, parent voir eux-mlmes les effets de cette arme, Mais ils n'en furent pas srieusement impres- sionnés. Il fallut le désastre de Sadowa pour leur ouvrir les yeur. On a dit un moment que le fusil à aigeilie prussien se tirait sans épauler, pour éviter in recul, dont la force esti considérable, Célait une erreur. Il se tire comme toat au- tre fusil, en épaulant, à moins que le bat ne soit très éoi- O a prétendu que plasieurs Elats allmands, apris gné, car alors l'inelinaison qu'il faut donner à Tarme pour assurer I'exactstude de la trajectoire obige à baisser la crosse très bas el empéche de la placer ceatre l'épaulo. avoir essayé d'int roduire le fusil à aiguille dans rarme ment de Iears troupes, ont dů renoncer à oostinuer lu- sage de cotte arme en raison de la promple alération des
3
très
l'on
pense
fel
perfectionnée
essentiels,
mois
18s,
ans
sa
d'expliqur
principe
au
Ce
rare,
P'on
enocre
tirant
un
Beaucoup
persoanes
comment
possedlt
ane
arme
effet
si
autres
ai-
guille.
élant
sujet
qu'apres
joiats
sérieusement
soldat.
trop
réponda
maniéro
arane,
ou
modéle.
L'aiguille
aiguilles
imisés
daché
Brunswich.
Le
patilles
quel-
semaines,
prussienses
indéliniment.
daprès
spontanément.
qui
étude,
pastille
prussien
suivante
chimiques
salfure
deut
(367.5
suifare
moinel
préparation
invoqué
aux
chez
ordinairement
seal
soit
Des
sur
sita
rendre
encore.
Irs
venu
son
Dreyse
plaindre,
Iingratitede
sses
concitoyens.
Il
fut
par
gouveroement
lettres
décembre
80
évi-
les
mes
anciennes.
parent
effets
arme,
ils
srieusement
épauler,
éviter
force
erreur.
toat
au-
tre
bat
O
prétendu
apris
gné,
qu'il
I'exactstude
d'int
ment
Iears
Monsieur
l'ennemi
bouche
canon.
disposition
posnts
d'avril
huit
fulsinante,
d
s'y
eviter
tion
fait
Prusse
art
teerible,
raison
principale
Etats
l'esempls
conliance
On
dérangement.
tir
L'expérience
divers
obgections,
cette
quant
maniement
habituel,
sont
vrai;
mais
soldat
rechange,
tour
cassée.
fusils
ont
ressemble
aussi
imitation.
cartoucbes
disait-on,
hors
an
tandis
capsale
seeret
croyons
y
secret,
En
eltet,
fulminante
voyons
soient
M.
Ploennies,
allen.and
guide
apprend
trois
d'antim
l'un
l'autre
polasse
Ainsi
secret
capsule
fulmi
être
longtemps
Introduire
mesure;
opposé
jusqu'aux
évèaemens
reuvre
batailie
Sadowa,
forçant
FI
cessa
l'habile
Do
beaucoup
d'in-
venteurs,
ie
remplir
noblese.
ans,
entourés
Danemarck
1864
combattaient
sPrussiens,
voir
n'en
sionnés.
leur
moment
in
tire
ne
allmands,
donner
Tarme
assurer
obige
bas
empéche
l'épaulo.
roduire
oostinuer
ici:
juste
premières
chargeait
Cette
bientot
obtint,
cartosche
1829,
eut
royal
intéressa
cus
terre
demandent
restée
seule
nation
assurait
gar
s'échappairnt
cu-
était,
disast-cn,
élevé,
victorieuso
ces
n'existent
sensibles
casse
poche
réparer
lui-même
accident,
remplace
Hanovre,
bout
cartooches
cru
entre
artis-
eiers
Nous
nous
s'altérer
deux
peu
parties
aante
saurait
couteuse
derniére
fusil,
vit
n'hé-
partout
LO
Ia.
armurier.
Fréderic-Gsillaume
appelé
differentes
offi-
cielles,
l'age
nombreuse
famille
supériorité
sar
Autrichiens,
alors
fallut
tirait
recul,
Célait
moins
éoi-
car
faut
crosse
placer
alération
bien
superbe...
face
l'endroit
établira
batteries
brevet
Vors
invention
Fréaéric-Guil-
laume
Prusse.
vivement,
peat
posi
genoa
qi
dsn
s
emplehé
Prusse,
avantages
considérait
d'un
mecanisme
long
lasse,
prix
reproches
plus
dons
quelquefois,
Habitue
petit
beaucop
hessois
etaient,
d'usage
ques
devoir
saperiorité
quelque
fulminante,
prussiens
ici
moindre
pestile
prussien,
matières
contact
susceptibles
l'ouvrage
chlorate
c'est-i-dire,
corps
333,6
d'anti-
resté
Prassiens,
rusage
ai
nouvelle
obstacle
genéralisation
1866.
champ
plus,
s'emeressa
l'auopler,
favoriser
rrcherches
roi,
dota
accorda
mort
1867,
La
contre
mit
dence
ar-
furent
impres-
Sadowa
dit
aigeilie
esti
plasieurs
l'inelinaison
baisser
el
essayé
cotte
promple